Julie Martin-Cabétich

2013, installation – essai de cosmologie portative (détail)

Ce que j’aime, c’est mettre des choses ensemble…

Parfois, c’est du texte et des images, et alors ça fait des éditions / parfois, c’est des images et des objets (et parfois du texte, des sons, des vidéos) dans l’espace, et alors ça fait des installations / parfois, c’est des gestes et des paroles (et parfois des images, des sons, des vidéos, des objets) et alors ça fait des performances

Recueillir, élaborer, mettre côte à côte, observer l’énergie que cela crée, déplacer, observer de nouveau

Rassembler des éléments hétérogènes. Rien de monumental : ne pas impressionner, ne paralyser ni la pensée ni la sensation.

Regarder apparaître les liens, ténus, entre les éléments. Les laisser susciter la réflexion, décaler, approfondir le regard. 

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer